Agrément préfectoral
  • Je recherche mon stage par région, ville, code postal...

  • Je sélectionne la date qui me convient

  • Ma place est réservée dans un centre agréé

La fin des juridictions de proximité ?

Posté le 22/05/2017

Une juridiction en sursis depuis plusieurs années

La juridiction de proximité a été créée par la loi du 9 septembre 2002 pour traiter les litiges civils de la vie quotidienne d'un montant de moins de 4 000 euros et en matière pénale, les contraventions des quatre premières classes.

Objectif affiché : décharger les tribunaux d'instance d'une partie de leur contentieux et rendre la justice plus accessible et plus compréhensible pour les citoyens.

Dès 2008, le rapport « GUINCHARD » dressait un bilan mitigé de ces juridictions.

Elles ont permis d'intégrer certaines personnes issues de la société civile dans le fonctionnement de la justice du quotidien avec des juges de proximité non professionnels siégeant avec une mission de « citoyen au service de la justice ». Elles ont cependant aussi rendu l'organisation judiciaire plus confuse et moins lisible. La loi du 13 décembre 2011 relative à la répartition des contentieux et à l'allègement de certaines procédures juridictionnelles avait décidé de la suppression des juridictions de proximité au 1er janvier 2013.

Reportée à plusieurs reprises, la suppression des juridictions de proximité a finalement été fixée au 1er juillet 2017 par la loi organique du 8 août 2016 et la loi du 18 novembre 2016 de modernisation de la justice du 21ème siècle.

Ce qui va changer le 1er juillet 2017

La suppression des juridictions de proximité redessinera les compétences des différentes juridictions. Les tribunaux de police, qui dépendront des tribunaux de grande instance, seront compétents pour juger les contraventions des cinq classes suite à des infractions pénales notamment dans le domaine routier. Les tribunaux d'instance seront compétents pour traiter la plupart des affaires civiles d'un montant inférieur à 10 000 euros.

Côté organisation et dossiers en cours, à partir du 1er juillet 2017 :

  • les procédures pénales en cours devant les tribunaux de police et les juridictions de proximité supprimés seront transférées en l'état aux tribunaux de police territorialement compétents.
  • les procédures civiles en cours devant les juridictions de proximité seront transférées en l'état au tribunal d'instance.

Trouvez un stage proche de chez vous

Dernières actualités

Ethylotest a bord du vehicule de nouveau obligatoire ?

C'est une rumeur qui à la vie dure et qui revient aujourd'hui au travers des réseaux sociaux ou via courriel, et qui indique que depuis peu, la possession d'un éthylotest est obligatoire et que son absence en cas de contrôle entraînerait une verbalisation. Il y a du vrai, mais surtout du faux. Explications.

Lire la suite

Nouveau site pour ANTAI

Avec le nouveau site web de l’ANTAI, l’accessibilité et la fluidité de ces démarches sont encore renforcées. 

Lire la suite

Infos supplémentaires

Les stages de récupération

La réglementation