Agrément préfectoral
  • Je recherche mon stage par région, ville, code postal...

  • Je sélectionne la date qui me convient

  • Ma place est réservée dans un centre agréé

Permis remorque (BE) : le contrôle médical n'est plus exigé

Posté le 15/06/2017

Qu'est-ce que le permis BE ?

Il vise ce qui est plus couramment appelé le « permis remorque ».

Dénommée E(B), puis BE depuis la réforme du permis de conduire de 2013, cette catégorie de permis permet la conduite de certains véhicules attelés d'une remorque ou d'une semi-remorque.

La question du permis BE ne se pose que dans l'hypothèse où le poids total autorisé en charge (PTAC) de la remorque est supérieur à 750 kg. Pour les remorques dont le PTAC est inférieur à 750 kg, le permis B suffit.

Depuis le 19 janvier 2013, 3 situations sont à distinguer :

  • Somme des poids totaux autorisés en charge (PTAC) du véhicule tracteur et de la remorque inférieure ou égale à 3.5 tonnes : le permis B suffit
  • Somme des poids totaux autorisés en charge (PTAC) du véhicule tracteur et de la remorque supérieure à 3.5 tonnes et ne dépassant pas 4.250 tonnes, le permis B suffit à condition que le titulaire du permis ait suivi une formation de 7 heures.
  • Somme des poids totaux autorisés en charge (PTAC) du véhicule tracteur et de la remorque supérieure à 4.250 tonnes (et dans la limite de 7t) : permis BE nécessaire.

Qu'est ce qui change ?

  • La délivrance du permis de catégorie BE n'est plus soumise à une visite médicale préalable.

Cette visite peut cependant être rendue obligatoire dans les cas prévus par l'article R.226-1 du Code de la route (ex : affection médicale incompatible avec la conduite etc…).

  • Le renouvellement du permis de la catégorie BE n'est plus soumis à un avis médical favorable.

 

Trouvez un stage proche de chez vous

Dernières actualités

Jeunes conducteurs : bientot une formation post-permis pour reduire le delai probatoire

Une ordonnance publiée le 29 mars 2018 prévoit la possibilité de réduire la durée du délai probatoire pour les titulaires d'un premier permis de conduire.

Lire la suite

Premiere demande de permis : du nouveau pour les pieces a joindre

Depuis le 3 février 2018, une attestation sur l’honneur peut remplacer l'attestation scolaire de sécurité routière de second niveau (ASSR 2) ou l'attestation de sécurité routière (ASR) qui doit être produite lors de la demande d'un premier titre de conduite.

Lire la suite

Infos supplémentaires

Les stages de récupération

La réglementation